Si jeune et autant d’ancienneté ! Florence Lachize, chef au Pré Serroux

35 ans de métier et de fidélité à une passion toujours intacte
L’amour immodéré qu’elle porte à la cuisine et aux produits lui est venu dès sa plus tendre enfance, lorsqu’âgée de 8 ans, elle cuisinait avec sa maman pour l’ensemble de la famille, composée de 7 enfants. La découverte des saveurs, la magie d’une cocotte en fonte sur les fourneaux, l’odeur de la viande à rôtir… que de doux souvenirs d’enfance à l’origine d’une vocation toute tracée !

À tout juste 14 ans, le 1er avril 1982, Florence commence son préapprentissage au Pré Serroux, qui s’appelait à l’époque « L’hôtel du commerce », où sa sœur travaillait déjà.
Une maison de femme dirigée à l’époque par Huguette Hangly, elle-même fille de Juliette Helle qui a donné ses lettres de noblesse à la maison, notamment en cuisinant ses fameuses truites fario au Bleu, que la toute jeune Florence devait aller pêcher dans le vivier à la demande des gastronomes.

Durant son parcours professionnel, deux rencontres sont déterminantes pour Florence :
- celle en 1995 de Christophe Felder, ancien Chef Pâtissier de l'Hôtel Crillon à Paris, qui dispense ses cours et son savoir-faire à L’Ecole Nationale Supérieure de la Pâtisserie d’Yssingeaux. Une véritable opportunité pour Florence de nourrir sa créativité et sa passion pour la pâtisserie aux côtés des plus grands !
- celle en 1998 de Jean-Claude Aiguier, ancien chef étoilé du restaurant spinalien « Les Abbesses » , qui a initié l’équipe du Pré Serroux au service à l’assiette, service jusqu’alors assuré « à la française ».

Amoureuse des produits du terroir
Florence Lachize incarne les plus belles valeurs de la Franche-Comté, région réputée pour son savoir-vivre et notamment sa gastronomie qui s'appuie largement sur les produits du terroir : la passion des produits de la terre, essentiellement franc-comtois, issus de producteurs locaux, mais aussi l’attachement pour ce territoire aux traditions fortes.
Avec toujours les goûts de l’enfance, elle réinvente la cuisine de notre région, simple et authentique, avec une passion toujours intacte.

Sandres, carpes, grenouilles, brochets, anguilles, truites, Comté, Cancoillotte, Munster, Morbier, vins jaunes, Kirsch, miel, champignons, griottines, bœuf et veau vosgien… les produits locaux de qualité ont la part belle sur la table de celle qui prend plaisir, chaque semaine, à créer de nouveaux plats au gré de son inspiration et de la saisonnalité.
Elle ne cesse de peaufiner ses recettes et d'en inventer de nouvelles, pour le plus grand plaisir des hôtes du Pré Serroux mais aussi pour celui de sa famille, qu’elle gâte chaque dimanche à la maison.

A la table du Pré Serroux, laissez-vous charmer par les œufs pochés au coulis d’écrevisse, ou par le croustillant aux écrevisses et ses copeaux de lard paysan grillé, ou par le carpaccio de veau à l’huile truffée…
Suivis d’un filet de sandre rôti au lard et sa poêlée de chou vert ou le Rouge du Serroux (viande rouge de bœuf vosgien élevé à la Ferme du Pré Serroux), ou une blanquette de veau à l’ancienne.
En dessert, succombez au vacherin glacé, au Saint-Honoré aux fruits frais, ou au chou vosgien, réalisés avec amour par notre chef Florence.