La planche des Belles-Filles

La planche des Belles-Filles

La planche des Belles-Filles

Le Pré Serroux est le dernier hôtel avant, la Planche des Belles Filles, qui accueille une station de ski avec trois téléskis et quatre pistes principales de difficultés variables allant de verte à noire. De nombreux chemins forestiers permettent d'accéder au Ballon d'Alsace, et autres sites remarquables, notamment la Roche Fendue, l'étang des Belles Filles, les chaumes du Querty...

La Planche des Belles-Filles a vu l'arrivée de la septième étape du Tour de France 2012, le 7 juillet, la première victoire d'étape pour Chris Froome, un an avant d'être sacré sur les Champs-Élysées, tandis qu'en 2014 c'est Vincenzo Nibali qui confirmait son festival de Sheffield pour s'enfuir en solitaire et aller s'emparer d'un Maillot Jaune qu'il ne lâcherait plus. Le 26 juillet 2017, c'est l'italien Fabio Aru qui s'impose dur l'étape sous un soleil de plomb.

Le commentaire de Christian Prudhomme, ancien journaliste sportif et l'actuel directeur du Tour de France :

« Les « cyclos » connaissent déjà La Planche des Belles Filles, où s’achève Les Trois Ballons, mais les professionnels vont découvrir la redoutable montée finale qui mène à la station. Avec près de 6 kilomètres d’ascension, une moyenne à 8,5 % de dénivelée et des passages à 20 %, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les favoris du Tour y ont assurément rendez-vous ! »

Site du Tour de France